5 min
5 min

François Ecalle : “On ne pourra pas supprimer 50 000 postes à l’État sans toucher à l’éducation nationale”

“Supprimer 50 000 postes reste encore possible mais devient de moins en moins crédible”, juge l’économiste François Ecalle, après l’annonce de la suppression de 4 500 postes dans la fonction publique de l’État en 2019. L’équipe Macron reste guidée par “une illusion sur la capacité à transformer rapidement l’État”, estime cet ancien rapporteur général du rapport de la Cour des comptes sur la situation des finances publiques.

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×