Intériale

2 min

« Éclairer les décisions qui seront prises au cours des prochains mois »

C’est avec une nouvelle série de baromètres que notre mutuelle Intériale propose à ses partenaires d’ouvrir cette rentrée. Mesurer les constantes, observer les changements, se forger des convictions : telles sont les vertus de ces outils qui, au fil des années, révèlent d’invisibles variations et nous permettent de les apprécier à leur juste valeur.

Partager

Les agents du ministère de la Justice, du ministère de l’Intérieur, et bien sûr de la fonction publique territoriale, seront au coeur de nos travaux qui se nourriront des réponses de plus de 17 000 d’entre eux, actifs ou retraités. Parmi les constantes, l’usage des produits psycho-actifs reste mesuré mais toujours là. Les pathologies liées au travail, comme le stress ou les troubles musculosquelettiques, sont exprimées dans les mêmes proportions que l’an passé, tandis que les inquiétudes face à la maladie persistent. Il faut se féliciter de quelques données remarquables : les agents confirment leur intérêt pour la pratique sportive qu’ils sont de plus en plus nombreux à adopter. Leur alimentation s’avère aussi plus saine avec une perception plus positive qu’au cours des précédentes éditions.

En revanche, le contact avec le public et parfois les agressions continuent de peser sur les agents et constituent un facteur d’insatisfaction et de stress important même si la reconnaissance de nos concitoyens semble être plus importante qu’en 2018. Si Intériale devait avoir une conviction à la lecture des résultats de cette année, c’est une fois de plus celle de l’attachement des agents de la fonction publique à leur mission : une mission noble que les agents disent exercer régulièrement au détriment de leurs proches et parfois au prix de leur vie. Cette mission, c’est celle du service public, celle qui fait des agents des serviteurs de l’État. Cette mission, c’est également la manifestation la plus évidente pour chaque citoyen de ce qu’est le service public.

Hygiène de vie, alimentation, satisfaction au travail, rapport à la hiérarchie et, depuis cette année, temps passé sur les écrans… Qu’il s’agisse de sujets intimes ou professionnels, le matériau constitué par nos baromètres est une source remarquable d’enseignements pour la communauté d’acteurs que nous constituons : décideurs, employeurs publics et organismes de protection sociale.

À l’appui de ces données, notre rôle est de comprendre pour agir et d’agir pour accompagner. Parce qu’Intériale est un acteur de la protection sociale, fidèle à ses valeurs mutualistes de solidarité et d’entraide, nous avons à coeur de connaître et de comprendre ce qui touche nos collègues, et cela afin d’y apporter les réponses adéquates. Cet accompagnement nous le concevons en tant que mutuelle au service de nos adhérents et aussi en tant que partenaire des employeurs publics. Il revêt de nombreux costumes : nos baromètres, nos programmes de prévention ainsi que nos prises en charge adaptées dans le cadre des complémentaires santé et des contrats pour la prévoyance.

La réforme de la fonction publique adoptée cet été et la nouvelle concertation sur la protection sociale complémentaire des agents qui devrait aboutir à la fin de l’année 2020 donnent une dimension particulière à la deuxième édition de notre colloque, consacrée à la santé des agents de la fonction publique. Nous formons le voeu que ce précieux matériau pourra, à sa juste valeur, éclairer les décisions qui seront prises au cours des prochains mois.

Gilles Bachelier,
Président de la mutuelle Intériale

Articles associés

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×