Club de la Performance publique

Partager

Amazon Web Services (AWS) est une plateforme de services de cloud sécurisée, qui met notamment à disposition de la puissance de calcul et des fonctionnalités de stockage de base de données et de diffusion de contenu pour aider les entreprises à se développer en leur permettant d’ajuster leurs ressources matérielles et logicielles de manière dynamique et transparente en fonction de leurs besoins.  Découvrez comment des millions de clients exploitent actuellement les produits et solutions du cloud AWS pour concevoir des applications sophistiquées, avec une flexibilité, une évolutivité et une fiabilité exceptionnelles.

Amazon Web Services est représenté par Erick Jan Vareschard, directeur secteur public.

3 min

Comment encourager, valoriser et soutenir les femmes pour diversifier le secteur de la technologie ?

La crise sanitaire du coronavirus a touché de manière considérable les femmes sur le marché du travail. Il y avait déjà des choses à changer dans le développement des talents de la tech avant la crise ; aujourd'hui, l'urgence est plus que jamais d’actualité. Entretien avec Teresa Carlson, Vice President, Worldwide Public Sector and Industries chez Amazon Web Services (AWS) sur ce défi que les entreprises de tous secteurs doivent relever dès aujourd’hui.

Quel bilan faites-vous de la place des femmes dans le secteur informatique ? Constatez-vous des améliorations ?

Il y a 10 ans, le cloud computing était encore peu connu du grand public et je n'aurais jamais pu prédire qu’aujourd'hui, des millions de personnes utiliseraient le cloud pour fournir des services, répondre à des besoins, ou encore faciliter l'accès à l'éducation. Tout le monde a accès au cloud sécurisé et peut désormais expérimenter rapidement grâce à son coût abordable.

Néanmoins, je suis bien consciente que le défi de représenter - et même de valoriser - les femmes dans le domaine de la technologie prend bien plus de temps à être relevé. Preuve en est, une étude réalisée par le cabinet GlobalContact reportait en 2019 que 68 % des actifs en France étaient des femmes, mais que seules 17 % occupaient des postes informatiques. L'industrie technologique doit redoubler d’efforts pour attirer les femmes dans les carrières STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) mais aussi pour les accompagner et les aider à réussir.

Certaines entreprises s’attachent à faire de ce défi une priorité. Chez AWS, nous sommes déterminés à développer une entreprise qui reflète la diversité de ses clients et pour ce faire, nous recrutons des femmes de tous horizons et valorisons tous les talents. Nous mettons tout en place pour que nos collaboratrices réussissent en leur proposant des avantages tels que le congé parental ou encore le mentorat.

Concrètement, comment développer davantage de profils diversifiés dans le secteur de la technologie ?

Il est crucial que l’enseignement prépare les futurs professionnels en les dotant des compétences directement liées aux emplois recherchés. C’est le seul moyen de les aider à construire une carrière durable. Les partenariats sont aussi essentiels car ils permettent de rassembler une diversité de points de vue, de compétences et de ressources pour relever des défis complexes. Prenons l’exemple du secteur public : en collaborant avec le secteur privé, les responsables de l’Education peuvent se concentrer sur les besoins des employeurs pour construire de nouveaux modèles éducatifs, qui combinent les programmes d'études aux compétences que les entreprises recherchent. Ces initiatives permettront à tous, quel que soit son profile, d'obtenir plus de diplômes, donner aux étudiants davantage de compétences et encourager l'apprentissage, à tout âge.

Par ailleurs, le changement s’opère grâce à l’échange et à la collaboration sur le long terme. Les hauts dirigeants doivent transformer leurs expériences et leurs idées en programmes et processus susceptibles d’évoluer et de faire bouger les lignes. Les entreprises peuvent travailler main dans la main avec des universités et les aider à adapter ou à moderniser leurs programmes et diplômes existants, et à en créer de nouveaux en y intégrant l’apprentissage du cloud et des nouvelles technologies. Ces programmes ne doivent pas être réservés aux étudiants ; je pense également aux offres modulaires proposées aux professionnels en activité et aux personnes qui cherchent à entrer ou à revenir sur le marché du travail, par le biais d'établissements d'enseignement supérieur reconnus aux niveaux national et international.

Quelle a été votre expérience en tant que femme leader dans le secteur technologique – et quel est votre conseil à vos paires ?

D’un point de vue personnel, je souhaite créer des possibilités de développement pour les femmes leaders, du fait de mon parcours et de mon expérience. Moi qui ne suis pas issue du milieu tech traditionnel - j'ai commencé en tant qu'orthophoniste – j’ai été inspirée par le potentiel de la technologie dans l’amélioration des soins de santé. J'ai eu la chance d’être accompagnée par d'excellents mentors tout au long de ma carrière, et je souhaite que d’autres femmes qui n’étaient pas forcément destinées à travailler dans le domaine de la technologie, puissent aussi exploiter leur potentiel.

Rassembler les femmes leaders est crucial pour encourager les femmes qui le souhaitent à développer une carrière . C’est à nous d’être proactifs dans nos efforts pour nous assurer que nos collaboratrices bénéficient du soutien dont elles ont besoin, et nous devons tirer profit de la technologie pour leur créer des opportunités dans cette nouvelle ère de travail à distance. Nous n’avons plus le temps d’attendre.

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×