3 min
3 min

Didier Migaud tacle le gouvernement sur la réforme de la haute fonction publique

Pour le Premier président de la Cour des comptes, supprimer l’accès direct à la sortie de l’ENA ou en début de carrière priverait l’institution des meilleurs éléments. Y accéder uniquement en milieu ou fin de carrière, “ce serait peu ou prou revenir à la Cour des comptes du XIXe siècle”, selon Didier Migaud.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×