Partager

2 min
2 min

Des agents mieux équipés pour télétravailler, mais moins à l’aise avec les outils numériques

La troisième édition du “Baromètre numérique des agents publics” pointe un certain effet pervers de l’amélioration de leur environnement de travail numérique : mieux équipés, ils sont davantage demandeurs d’assistance et de formation pour mieux maîtriser ces nouveaux outils.
 

Du mieux pour l’environnement de travail numérique des agents publics. La direction interministérielle du numérique (Dinum) a livré les résultats de sa dernière enquête menée pendant le mois de juin auprès des agents publics des ministères et services déconcentrés sur la qualité de leur environnement de travail numérique. Leur avis est recueilli à propos des diverses composantes de cet environnement : équipement et matériel, outils et applications, qualité des réseaux, support et formation. Au total, près de 110 000 agents ont répondu à l’enquête, soit une proportion en hausse de 4 points par rapport à l’an dernier.

Le premier point positif qu’en tire la Dinum est l’adaptation des ministères à l’irruption du télétravail avec la crise sanitaire. La part d’agents (de l’État) équipés d’un poste de travail fourni par l’administration grimpe ainsi de 88 à 94 % entre 2020 et 2021 (les résultats de l’édition 2019 n’ont jamais été rendus publics).

Autre chiffre étonnant. Là où seuls 23% se disaient plutôt “sédentaires” dans leur travail en 2020, ils sont désormais 83 % à se qualifier ainsi en 2021 ! Un bond qui peut s’expliquer par la place croissante du télétravail, au-delà même des périodes de pic épidémique. En 2020, 63 % disaient ne jamais télétravailler. En 2021, ils ne sont “plus que” 55 %. Des centaines de milliers d’ordinateurs portables ont en effet été distribués depuis le début de la pandémie. Ainsi, le taux d’agents équipés d’un ordinateur portable a bondi de 50% en 2020 à 70% en 2021.

Outils et connectivité 

Côté logiciels, la satisfaction des agents reste stable, à 72 %. L’amélioration de leurs outils bureautiques, de messagerie et de visioconférence figurent en tête des priorités. Mais la part d’agents satisfaits de leur environnement de travail numérique passe, elle, de 72 à 76 %. Conséquence de la hausse de l’équipement et du télétravail, ils sont toutefois un peu moins nombreux à se sentir à l’aise avec leur environnement de travail numérique (applications et équipement concernés), que certains découvrent depuis la crise sanitaire. “La crise a créé de nouveaux défis. Les agents sont moins mécontents de l’équipement, mais ont plus besoin d’assistance et de formation, principalement sur les outils bureautiques et collaboratifs”, expliquait le directeur interministériel du numérique, Nadi Bou Hanna, lors d’une conférence de presse le 14 septembre.

Ainsi, la part d’agents satisfaits des services d’assistance aux utilisateurs recule de 5 points, pour tomber à 71 %. Quant à la qualité de la connexion, seuls 58 % s’en disent satisfaits (en recul de 4 points par rapport à 2020). Ils souhaitent majoritairement accélérer la vitesse de connexion. Ce que prévoit notamment le plan de relance. Cinquante-cinq millions d’euros sont spécifiquement fléchés vers l’augmentation des débits du Réseau interministériel de l’État. Le ministère de la Justice a par exemple obtenu 5 millions d’euros pour moderniser son réseau et les services de ses 85 000 agents, répartis sur quelque 1 400 sites. 

La prochaine étape, pour affiner le baromètre, sera de collecter les avis des agents sur les différents outils qu’ils utilisent et non pas dans leur globalité, comme c’est le cas aujourd’hui. “Cela nous permettra de les améliorer individuellement en testant différentes modifications”, expliquait ainsi le directeur interministériel du numérique, qui compte bien là-dessus pour enrichir et améliorer son “sac à dos numérique de l’agent”, l’offre interministérielle d’outils qui ont vocation à converger vers une même plate-forme.

Les dernières actualités

Partager cet article

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×