6 min
6 min

Coronavirus : mode d’emploi du droit de retrait dans la fonction publique

Un agent public peut quitter son poste s’il a un motif justifié de penser que sa situation de travail “présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé”. Le droit de retrait dans la fonction publique ne trouverait donc à s’exercer que de manière exceptionnelle et au cas par cas. 

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×