6 min
6 min

Christian Grolier : “Les réformes ne peuvent se faire sans accompagnement social pour les fonctionnaires”

Pour le secrétaire général de la fédération des fonctionnaires de Force ouvrière, le programme d’Emmanuel Macron à destination des agents publics est un “mix” – négatif – des deux quinquennats précédents : “d’un côté, celui de Nicolas Sarkozy, avec la suppression directe de 120 000 postes, et de l’autre, celui de François Hollande, avec le gel des salaires”. Il espère que le report du “rendez-vous salarial”, initialement prévu le 10 octobre – le jour même de l’appel unitaire à la mobilisation de...

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×