3 min
3 min

Cendra Motin : “L’ENA doit se recentrer sur ses points forts, en particulier la formation initiale”

La députée LREM de l’Isère et rapporteure du volet “fonction publique” du projet de loi de finances appelle à revoir la stratégie internationale de l’École nationale d’administration (ENA) en la recentrant davantage sur l’Europe et à “faire de la marge” sur les formations vendues. 

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×