6 min
6 min

Après deux ans au gouvernement, Mounir Mahjoubi laisse un bilan controversé

Bon communicant, le jeune ex-secrétaire d’État au Numérique, qui a démissionné ce jeudi 28 mars pour briguer la mairie de Paris, laisse derrière lui un bilan en demi-teinte, entre manque d’implication sur les grands sujets et critiques sur son comportement.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×